Alors que la proposition de modifier la règle d’accord des participes passés, dont il avait été question dans ce blogue en septembre dernier, fait beaucoup parler d’elle dans les médias québécois  et les médias sociaux depuis quelques jours, l’équipe de la VLF, pour sa part, continue de démystifier les changements proposés par les rectifications orthographiques de 1990.

Cette semaine, je vous présente les propositions qui concernent le pluriel des mots composés séparés par un trait d’union. Il ne s’agit évidemment pas de faire une présentation exhaustive, mais de présenter les changements les plus importants.