Par Pascal Gemme, enseignant responsable de la VLF

À l’approche de la pause des fêtes (ou des Fêtes, les deux étant acceptés au Québec), j’ai demandé aux membres de la communauté du Collège Lionel-Groulx de me proposer des suggestions de lecture. À mon grand ravissement, nombreux sont ceux qui ont répondu à l’appel. Je vous fais  donc part de ces propositions aussi intéressantes que variées :

  • Catherine Loiselle, enseignante du département de Santé animale, nous propose Chagrin d’école, un récit autobiographique de Daniel Pennac et le polar La vérité sur l’affaire Harry Queber de Joël Dicker, récemment adapté en série télé.

 

  • Patrick Blanc, du département de Santé animale également, recommande chaudement Ta mort à toi, le dernier roman de David Goudreault ainsi que La Bête intégrale, du même auteur.
  • Marie-Julie Racine, enseignante d’allemand au département de Langues, suggère l’ensemble de l’œuvre de l’auteur islandais Arnaldur Indridason. Parmi les plus populaires de ses romans policiers, on retrouve notamment La cité des Jarres et La femme en vert.

  • Notre dévouée bibliothécaire, Josiane Sauvé, nous propose les romans Ouvrir son cœur d’Alexie Morin et Les Gratitudes de Delphine de Vignan.
  • « Pour la poésie et l’âme », comme elle l’écrit si bien elle-même, Christiane Carrère, enseignante en anthropologie, nous suggère le recueil de chroniques L’œuvre du grand lièvre filou de Serge Bouchard ainsi que deux autres de ses ouvrages, Elles ont fait l’Amérique et Ils ont couru l’Amérique, coécrits par Bouchard et Marie-Christine Lévesque.

  • Élisabeth Lavoie nous recommande Thelma, Louise et moi, un roman hybride à mi-chemin entre essai et souvenirs, de Martine Delvaux.
 
  • Annick Caron, enseignante en biologie propose de revisiter deux grands classiques issus de genres complètement différents soit le conte Un chant de Noël, traduction de A Christmas Carol de Charles Dickens et le cycle de Dune, de Frank Herbert dont l’adaptation par Denis Villeneuve devrait paraître sur les écrans en 2020.
  • Nils Oliveto, du département d’éducation physique nous fait une recommandation que je reproduis ici intégralement : « Afin de se plonger dans un univers qui interroge les rapports entre réalité et fiction, je suggère La Septième Fonction du Langage de Laurent Bonet. Un captivant exposé philosophique, très d’actualité, avec comme prémisse la politique voulant s’emparer du pouvoir linguistique. »
 
  • Quant à Yan Ouimet-Grill, du département de Soins infirmiers, il vous encourage à lire le dernier titre de Patrick Senécal, Ceux de là-bas, un thriller fantastique doublé d’une réflexion sur la mort.
 
  • Guy Ferland, enseignant de philosophie, nous recommande Querelle de Roberval, une « fiction syndicale » de Kevin Lambert et Roux clair naturel, de Fanie Demeule.
  • Finalement, dans un registre un peu différent, Josiane Sauvé, une fois de plus, nous propose deux bandes dessinées, La petite Russie, de Francis Desharnais et Moi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris, récipiendaire du Prix des libraires du Québec en 2019.